Comment entretenir le bac à graisse d'une installation d'assainissement non collectif ?

Si votre fosse toutes eaux ou votre ancienne fosse septique est équipée d’un bac à graisse, il est nécessaire de procéder à un entretien régulier (voire à une vidange) de l’appareil en raison de l’accumulation d’huiles, de graisses ou de matières solides.

 

A quoi sert le bac à graisse d’une fosse septique ?

Le bac à graisse est un équipement obligatoire dans les maisons équipées d’une ancienne fosse septique, ou d’une fosse toutes eaux située à plus de 10 mètres de l’habitation. Cet élément permet de séparer les graisses et les huiles issues de la cuisine et de la salle de bain, pour éviter l’encrassement progressif des tuyaux d’évacuation. En revanche, il ne reçoit par les eaux-vannes provenant des toilettes qui vont directement dans la fosse. Le bac à graisse doit toujours être installé à proximité de la maison (à moins de 2 mètres), et doit rester accessible en toute circonstance pour faciliter son entretien par la suite. Il est également impératif qu’il soit correctement ventilé comme le reste de la fosse.

Comment réaliser l’entretien du bac à graisse ?

Pour les propriétaires d’une fosse toutes eaux, l’entretien du bac à graisse est obligatoire, et doit être effectué tous les 6 mois idéalement. La fréquence peut varier en fonction des usages et du nombre d’habitants dans le logement. L’opération consiste à retirer les graisses et les huiles qui se sont solidifiées et accumulées dans la partie supérieure de l’équipement, puis à les rejeter avec les déchets ménagers. Il faut par ailleurs surveiller l’accumulation de matières solides dans le fond du bac à graisse, et procéder à sa vidange complète si nécessaire.
Les équipes de SARP Assainissement peuvent à votre demande procéder à l’entretien de votre bac à graisse, dans le cadre de l’entretien et de la vidange périodique de votre fosse septique.